être rappelé

Les actualités

Des services informatiques à l’hébergement de données

Des services informatiques à l’hébergement de données

Société strasbourgeoise d’informatique, Capinfo a muté vers l’infogérance et les solutions Internet et cloud. En deux ans, elle a multiplié par 10 les capacités d’hébergement de son data center privé.

L’entreprise informatique alsacienne Capinfo a dû se diversifier pour survivre. Créée il y a vingt ans sur une activité de négoce de logiciels professionnels, l’entreprise s’est progressivement positionnée sur un large éventail de services : solutions de logiciels professionnels, infogérance et, depuis 2014, réseaux et hébergement de données.

Levier de croissance

Il y a deux ans, lorsque l’entreprise entreprend de devenir opérateur Internet, elle acquiert une baie (armoire) de serveurs au sein du gigantesque NetCenter SFR situé dans le quartier du Port-du-Rhin, à Strasbourg. Celle-ci arrive rapidement à saturation. Avec l’achat sur le même site d’une cage sécurisée, les capacités d’hébergement de CapInfo ont été multipliées aujourd’hui par 10. L’activité liens Internet et data center, important levier de croissance, représente environ 20 % du chiffre d’affaires de l’entreprise qui s’établit à 2,7 millions d’euros. « Nous avons l’avantage d’être une entreprise d’informatique historique et familiale, déjà au contact des PME. Nous avons commencé par transformer les entreprises qui nous parlaient d’Internet, de fibre, de cloud… », retrace Julien Hoeckel, numéro 2 de l’entreprise et fils du fondateur Richard Hoeckel.

Chaîne de services

Le meilleur argument de l’entreprise de 25 salariés réside dans sa capacité à gérer toute la chaîne, des liens Internet à l’hébergement, sans avoir recours à des prestataires. « Les clients sont rassurés d’avoir affaire à une entreprise locale », insiste Julien Hoeckel, qui propose souvent aux entreprises de visiter le data center où sont hébergées leurs données, à une dizaine de kilomètres seulement du siège. Sur les 300 clients actifs que compte l’entreprise, une cinquantaine ont recours à l’hébergement informatique. Disposant d’un an avant que le data center n’arrive à saturation, Capinfo envisage de créer un site propre à proximité du siège.

Hélène David
Correspondante à Strasbourg

Article paru dans Les Echos – Mercredi 15 Novembre 2017

Laissez vos coordonnées, nous vous rappellerons dans l’heure !

* Champs obligatoires